Chronique 2018 - 5 : Se mettre au vert !

Mais plutôt que de les cueillir, partez admirer ces trésors « in situ » et conservez dans vos yeux l’éclat de ces fleurs plutôt que de les enfermer dans un livre, mieux, consignez vos impressions de vacances dans un carnet que vous conserverez précieusement !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Tout au long de nos chemins ...

 

Alors que l’été offre son lot de chaleur et de repos, il est bon de s’arrêter sur les beautés de la nature qui nous entourent, que ce soit à la ville ou à la campagne : l’herbe, les arbres, les fleurs… nous parlent d’une création dont l’homme dépend en même temps qu’il dépend de lui d’en faire un jardin.
Comme un ouvrage de théologie le rappelle : Dieu est aussi jardinier ! (Christophe Bourreux, op).
Voir aussi du même auteur Les plantes de la Bible et leur symbolique : une promenade biblique !

De nombreux herbiers de Terre Sainte nous ont fait voyager à travers les héritages familiaux ainsi que des fleurs marque-page conservées dans les ouvrages de Bibliothèque…
Dans son livre La fraîcheur de l’herbe, de Lucrèce à Pétrarque, de Ronsard à George Sand, de Lamartine à René Char, Alain Corbin nous convie à une promenade sensible et verdoyante.
À lire aussi les nombreux ouvrages de Francis Hallé sur les arbres : toute son œuvre est un vaste Plaidoyer pour l’arbre et Éloge de la plante.
Avec La géométrie dans le monde végétal, Elisabeth Dumont explore les formes géométriques autour desquelles les plantes se construisent et qui contribuent au sentiment de beauté que nous éprouvons à les contempler.
Nos ainés l’avaient déjà compris sous une forme particulière qui n’est plus de mise aujourd’hui : les herbiers sont de merveilleux témoins de la flore de nos régions même si aujourd’hui la cueillette est règlementée.
La Bibliothèque possède un magnifique ouvrage sur les plantes de la région : Un album format oblong (32x24), demi-percaline rouge, titre doré sur le plat "Flore des Pyrénées". L’album comprend plusieurs espèces de plantes de montagne, toutes légendées par une étiquette avec le nom latin, le lieu et la date, les planches sont dans un bel très état de conservation. Bien souvent ce genre de travail était réalisé par des instituteurs. La vignette de première page le confirme :

BORDÈRE
• Instituteur
• Officier de l’Instruction Publique
• Chevalier de la légion d’honneur
• Membre de la Société Botanique de France, de la Société Botanique Helvétique, etc. et à Gèdre, de la Société des sciences physiques et naturelles de Toulouse et de plusieurs autres sociétés savantes.
• Lauréat de plusieurs Expositions...

Mais plutôt que de les cueillir, partez admirer ces trésors "in situ" et conservez dans vos yeux l’éclat de ces fleurs plutôt que de les enfermer dans un livre, mieux, consignez vos impressions de vacances dans un carnet que vous conserverez précieusement !
À la rentrée, rendez-vous pour un art de géométrie et de roses à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine sur le thème du Partage : l'Art déco dans l’Art sacré !

J.L.

Pour voir toutes les chroniques, cliquez ici

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+