Chronique 2018 - 2 : L’au-devant comme un au-delà !

C’est bien le sens de cette période de l’année entre hiver et printemps, entre froid et chaleur, entre mort et vie…

 

La Bibliothèque diocésaine de Bordeaux propose une vitrine de livres sur le thème de la Quête du regard : autour du visible et de l’invisible, de l’image et de la contemplation, du dialogue et de la vérité de la représentation…
Une exposition : Au-devant de l’épreuve parcourt l’œuvre photographique de Nelly Dauba.
Nelly Dauba, à côté d’une carrière de médiatrice culturelle dans plusieurs associations, dont la médiathèque des malades des hôpitaux de Bordeaux, nous partage son regard, sa vision, l’élégance de ses points de vue. Elle nous "met à distance" par rapport à ses sujets : la maladie, l’hôpital, la ville...
Ses photos représentent certains lieux connus des bordelais. Au-delà de Bordeaux, les transformations d’une ville, la place ou l’absence de l’individu, immense douceur dans les lumières portent le regard vers l'universel.
Ce même regard qui, en s'accrochant aux objets, s'accroche aussi au temps qui passe : La Base sous-marine, Darwin, la Bourse du Travail : lieux explorés sous un jour nouveau. Au Tripode, série de photos Hôpital-Hope : prémisses d’une construction de l’Homme à venir.
Un regard aussi, libre de tout préjugé d'adulte : l’artiste travaille accroupie pour être à hauteur d’enfant. Point de vue original autant qu’originel. Les premiers plans et la ligne de fuite occupent une place à part, tels des Horizons chimériques. Il s’agit de s’arrêter sur des détails qui nous échappent en général et sont pourtant représentatifs des monuments alentours.
Pourquoi ce titre ? Au-delà du clin d’œil à l’épreuve photographique, c'est à l’épreuve, si lourde, ressentie par chacun dans sa chair ou dans son âme, que porte le regard.
Pourtant au-devant existe la lumière vers laquelle nous marchons...
L’œuvre porte une dimension spirituelle : souffle de l’espérance, de l’espoir, de la confiance. Vrai chemin vers une lumière !
Pour ouvrir le regard et voir au-delà de l’invisible, les noirs profonds donnent à voir l’importance de la lumière, les couleurs légères, évanescentes, à la limite de la transparence conduisent au rêve.
Les passions, les lectures de Nelly invitent le visiteur à la rejoindre dans son élan créateur à la suite de divers précurseurs : le photographe Raymond Depardon, le poète René Char, le philosophe Alain Badiou dans Eloge de l’amour les grands du jazz, du cinéma…

J.L.

Source : Intervention d'Aleth Depaz, Responsable de la Bibliothèque, dans l'émission "L'as-tu vu ?" animée par Emmanuel Labails sur RCF Bordeaux le mercredi 24 janvier 2018.