Paul Rouillac vit à Bréhat et crée des gargouilles en pop-up

Impossible de ne pas tomber ébahi d’émerveillement devant le livre pop-up de Paul Rouillac.

 

Ce jeune homme de 27 ans, qui s’est posé pendant un an dans la maison familiale de Bréhat, après plusieurs séjours à Londres, a de l’or au bout des doigts. Et, sans doute, un cerveau plus réussi que le commun des mortels.

Après les masques, les gargouilles

Son deuxième livre pop-up (ces ouvrages magiques avec des éléments qui se déplient en relief quand on ouvre les pages) vient de sortir chez ’éditeur Mango. Après les masques l’an dernier, il s’est intéressé à l’univers des gargouilles. Et c’est époustouflant. Des découpages complexes et de toute beauté prennent vie devant le lecteur subjugué. Ça marche de 7 ans à 107 ans.

Une formation de relieur

Comment en arrive-t-on à concevoir de telles sculptures de papier ? « Je suis relieur de formation, répond-il. Pendant dix ans, j’ai vadrouillé à Londres, dans des ateliers de reliure. Ça fait du bien de se retrouver à Bréhat, sur ce petit caillou inspirant. » C’est à Londres qu’il a appris la reliure et découvert le monde du papier. Comme projet de fin d’études, il a conçu un mobile sur le thème du vent, un livre de 3 m3 à l’intérieur duquel on peut se déplacer…

Un espace de liberté

La conception de pop-up est pour lui un espace de liberté, plus créatif que le travail en atelier de reliure. Pourquoi les gargouilles ? « C’est un sujet qui intéresse tout le monde, répond l’artiste, mais qu’on connaît mal. On les voit toujours d’en bas. Il faudrait être un pigeon pour les voir de face. » Il commence par un gros travail de photo et de dessin, avant d’arriver à la mise en volumes, avec des angles et des pliures d’une grande précision. « J’aime que le résultat soit à la fois complexe et épuré. » Quand il participe à des salons et rencontre des enfants, Paul Rouillac est ému par « les pépites dans leurs yeux. » Quand dix morceaux de papier subtils font plus d’effet qu’un jeu vidéo en 3D virtuelle.

Anne KIESEL

Paul Rouillac, Gargouilles (12 pop-up), éditions Mango.

Source : ouest-france.fr Mercredi 19 décembre 2012