UN MUSÉE TARNAIS SINGULIER fête son premier anniversaire

Sur les traces de Dom Robert...

Dourgnes, Dimanche de Pâques. Les cloches carillonnent, les voix des moines à la céleste gravité ouvrent l'office liturgique du jour le plus important de l'année. L'Abbaye d'En Calcat célèbre la victoire de la Résurrection que l'un de ses moines, maître du carton de tapisserie à la notoriété internationale, illustra dans une lumineuse et joyeuse enluminure. Là dans cette église aux voûtes impressionnantes, on se prend à imaginer Dom Robert (1907-1997) au cœur de sa vocation, artiste et moine bénédictin.

Photo du haut : Autoportrait à l'échelle (1939) - Photo M. Téhéry - Collection particulière © l'Abbaye d'En-Calcat / Photo du bas : Couverture de livre Les Saisons de Dom Robert (octobre 2014 : coédition Hazan - Abbaye d'En Calcat)

Ici commencent les traces, mais il faut nous rendre jusqu'en l'abbaye-école de Sorèze pour le rencontrer. Dans ce prestigieux lieu de mémoire et d'histoire, une aile rénovée accueille depuis avril 2015 le superbe musée qui lui est consacré.

"Qu'un siècle aussi sombre que le XXème ait pu laisser éclore et s'épanouir, telle une fleur improbable, un talent aussi irénique et multicolore que le sien, cela tient tout simplement du miracle." François Boespflug in Les Saisons de Dom Robert, éditions Hazan.

Conçu comme une flânerie, au seuil la silhouette élégante et concentrée de Dom Robert nous reçoit au milieu d'un champ de genêts. Puis vient l'émerveillement, le contact quasi intime avec ses œuvres tant de fois contemplées, tant de fois reproduites. Saisissement devant le foisonnement d'une faune, d'une flore célébrées à l'infini dans des couleurs rayonnantes. La vie magnifiquement rendue en des tapisseries impressionnantes dont le processus créatif nous est merveilleusement restitué. Un moment d'enchantement, cet enchantement que tous nos lecteurs et visiteurs ont témoigné en découvrant depuis trois mois l'humble hommage* que la bibliothèque diocésaine de Bordeaux a voulu rendre en exposant cartes postales et ouvrages. Tant ne le connaissaient pas !

Aussi amis lecteurs, commencez ici la route chatoyante qui vous mènera dans le Tarn secret au cœur du musée de Sorèze.

* Chroniques de Janvier, Février et Mars 2016